Feeds:
Articles
Commentaires

Je me suis inscrite à MooCITyPA car je suis intéressée par toute approche pédagogique qui me semble innovante.

J’y participe en ayant un double questionnement :
1. Comment vais-je m’impliquer, « crocher » à l’approche proposée, sachant que je fais partie des personnes qui aiment être observatrices sur le net, mais qui sont « timides » lors qu’il s’agit de « parler de soi », « se révéler »?

2. Quels transferts pourrai-je tirer de cette expérience dans ma pratique professionnelle, sachant que je travaille auprès de formateurs qui ne sont pas forcément intéressés par les technologies et qui travaillent auprès de personnes en situation d’illettrisme?

Je viens de survoler la 1ère conférence deMooCITyPA et j’en retiens une chose centrale :
Je dois clarifier (au plus vite car les semaines passent rapidement) ce que je veux apprendre (processus et produit) durant cette expérience et m’y tenir. Il me semble que mes 2 questionnements sont donc à affiner, préciser…mais j’ai de la peine!!!

Voilà, mon premier pas actif dans ce Mooc est réalisé : j’ai réutilisé mon blog moribond pour exprimer mes 1ères impressions, réflexions!

Mise en route à poursuivre 🙂

Illettrisme et TIC

En France, l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI) a consacré 2 journées à ce sujet.

Jean Vanderspelden partage en rapporte une synthèse.

 

Une présentation lors de l’événement TedGlobal 2011 à ne pas manquer !!!

Apprendre d’un mouvement va-nu-pied

Vidéo du Canadian Council on Learning trouvée sur YouTube

« L’alphabétisation ne doit pas être vu comme un but en soi mais comme un outil, une approche pour faciliter à l’apprenant d’augmenter sa capacité intellectuelle, sociale, culturelle, économique, morale et civique. Ce qui nous amène à constater que l’empowerment est  un aspect de l’acquisition du pouvoir. Selon cette conception : l’empowerment est un processus et le résultat d’un processus où les sans pouvoir de la société accèdent aux sources des biens matériels et du savoir, où ils arrivent à défier les idéologies de domination et de subordination et à transformer les institutions et structures par lesquelles se maintenaient les inégalités d’accès et de contrôle. Ce processus aboutit à changer la distribution du pouvoir à la fois dans les relations interpersonnelles et dans les institutions de toute la société. » (tiré du site ALEF Adult Learning and Empowerment Fund)

Un billet qui m’a parlé et que je vous propose de découvrir en entier ici.

La réflexion sur la conception/régulation d’une formation destinée aux formateurs dans le domaine de l’illettrisme a abouti à la présentation suivante

La base de données en alphabétisation des adultes du réseau canadien est d’une grande richesse pour les formateurs ou formatrices d’adultes visant à développer les compétences de base des apprenant-e-s.
Du matériel suggérant de nombreuses idées est directement accessible en ligne.
Belle découverte!